Ce samedi, Télé Déculottée s’est retrouvée face à un véritable dilemme. The Voice sur la 1 ? Ou l’Eurovision sur le service public ? Face à ce choix cornélien, nous avons pris le temps de réfléchir, de peser les pour et les contre. Attendez, c’est un moment important l’Eurovision. Toutes ces cultures musicales des différents pays de l’Europe rassemblées en une compétition, c’est émouvant. Enfin, après une mûre réflexion d’un dixième de seconde, tout comme la grande majorité des Français, c’est devant The Voice que nous avons choisis de passer notre samedi soir. Après plusieurs mois de grand spectacle, c’est Kendji qui remporte haut la main la troisième saison du télé-crochet de TF1. Débriefing.

kendji-lors-de-son-passage-dans-l-emission-the-voice-sur_1741895_800x400

 

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans. Un beau soir, foin des bocks et de la limonade. Des cafés tapageurs au lustre éclatant. »

Ces quelques mots du poète Arthur Rimbaud sont criants de vérité. Ils nous mènent vers ce monde fantasque de la jeunesse empli à la fois de fougue et d’audace. Cet univers a été intensément incarné samedi, en prime-time, par Kendji le benjamin de l’émission de la première chaine. Il est The Voice 2014. L’artiste a obtenu 51% des suffrages des téléspectateurs de la chaine privée face à trois autres candidats : Maximilien, Amir et Welsey. Il a suscité un tel engouement, que nous l’avons retrouvé, le lendemain, sur le plateau du journal de 20h de TF1, accompagné de son coach. Quel honneur !

Lors d’une finale époustouflante, il nous a conduit dans des mondes singuliers. La chaleur, le soleil lors du medley des Gipsy Kings avec le fameux Volare dans des tonalités rouges et vives. Et puis les duos qu’il a judicieusement menés comme celui avec Jean-Louis Aubert. On retiendra également sa belle interprétation de L’aigle noir en duo avec son coach Mika. Moment intense d’émotion pour cette chanson de Barbara. Mais notre petit doigt nous dit que ce n’est pas uniquement pour sa voix qu’il a remporté les suffrages…

Mika, la star des jurés de cette troisième édition a eu de l’audace. En effet, le nouveau juré de l’édition 2014, a été le seul des quatre jurés à se retourner vers le jeune artiste lors des auditions à l’aveugle. Et le parcours du jeune homme ne lui fera pas démentir ce choix musical.

Cet entrain, cet élan de Kendji ont décidément séduit les téléspectateurs. En effet, s’il a remporté l’émission, l’émission a, quant à elle, remporté la course aux audiences dans cette case horaire très convoitée. La concurrence en a particulièrement pâti. En particulier le concours européen de l’Eurovision… Les Français ont été peu nombreux devant leur petit écran, environ 2,5 millions de téléspectateurs. D’ailleurs, pour la première fois la France, représentée par Twin twin avec la chanson «  Moustache », est arrivée…dernière ! Il faut dire qu’ils avaient été judicieusement choisis pour nous représenter. Un grand moment télévisuel, dont les générations futures garderont sans nul doute le traumatisme.

Mathilde A.

Publicités